Morgane Marie

Qu’est ce que le SEO ou référencement naturel ?

Le but de cet article est de t’expliquer ce qu’est le référencement naturel, à quoi cela sert, ce que ça comprend et comment le travailler en évoquant les grandes lignes. Je vais principalement parler de Google en tant que moteur de recherche dans cet article car c’est celui qui est le plus utilisé mais cela vaut aussi pour les autres moteurs de recherche.

SEO, référencement naturel, c’est quoi ?

SEO est le sigle de Search Engine Optimisation qui signifie en français optimisation des résultats de recherche ou autrement dit référencement naturel. Ainsi SEO, optimisation des résultats de recherche et référencement naturel c’est la même chose.

Le SEO va ainsi permettre de bien se positionner sur les moteurs de recherche tels que Google par exemple.

Le SEO s’oppose au SEA, le sigle pour Search Engine Advertising, qui est lui la publicité sur les moteurs de recherche. Le SEA ce sont donc les résultats pour lesquels les entreprises payent pour apparaitre en haut des moteurs de recherche. Tu sais, ce sont les liens où il y a écrit Annonce juste avant l’url, et qui se placent tout en haut des pages de résultats des moteurs de recherche, et donc juste au-dessus des résultats naturels, ou aussi dit gratuits, qui sont ceux qu’on veut travailler avec le référencement naturel.

Le SEO comprend donc TOUS les critères que prend en compte Google pour faire le classement des sites parmi les résultats sur les moteurs de recherche. Pour citer quelques critères il peut y avoir, par exemple :

  • la vitesse du site
  • le nombre et la qualité des liens vers le site
  • la pertinence du contenu
  • la pertinence des mots clés choisis dans les balises
  • le balisage
  • la propreté de l’url

…et bien d’autres critères. Mais à vrai dire personne ne sait, pas même ceux qui travaillent à Google, quels sont véritablement tous les critères que prend en compte Google tellement il y en a et tellement ce sont des critères qui évoluent sans cesse. Et chaque critère va avoir plus ou moins d’importance.

Mais donc, en bref, l’optimisation des résultats de recherche, ou SEO, ou référencement naturel (tu l’as compris, on peut dire les trois, c’est la même chose) ça va être de bien travailler tous ces critères, ou du moins le plus de critères possibles pour que Google place notre site dans les premiers résultats des pages des résultats des moteurs de recherche, ou aussi appelé SERP qui est le sigle de Search Engine Result Page (qui veut donc dire en français page des résultats des moteurs de recherche).

Mais concrètement, à quoi sert le SEO ?

Maintenant rentrons un petit peu plus dans le détail. Le SEO regroupe un grand nombre de techniques qui permettent par la suite, si elles sont bien appliquées, d’optimiser la visibilité d’un site sur les moteurs de recherche et se placer dans les premiers résultats des pages de résultats par rapport à différents mots clés que vont taper les internautes. Et donc, plus tu es visible sur Google dans les premières positions, plus tu auras de clics vers ton site ce qui créera du trafic vers celui-ci. Car, en effet, les internautes ont tendance à principalement cliquer sur les premiers résultats des moteurs de recherche quand ils font une recherche.

Par ailleurs, si on veut parler de chiffre, d’après les études, le pourcentage de clics sur les résultats de recherche Google en fonction de leur position sont les suivants :

  • 1ère position : 33% des clics sur ordinateur
  • 2ème position : 15,6% des clics sur ordinateur et la même chose sur mobile
  • 3ème position : 10% des clics sur ordinateur et la même chose sur mobile

Les 3 premiers résultats représentent ainsi quasiment 60% des clics sur les moteurs de recherche. D’où l’importance de bien travailler son référencement naturel pour être bien placé dans les résultats naturels.

Et ainsi, plus tu auras de trafic, plus tu auras de prospects et donc plus de ventes et de visibilité si ton site correspond bien au besoin de tes visiteurs. Et donc ici, le SEO est utile pour faire venir des visiteurs sur ton site, il fait partie de ce qu’on appelle la stratégie « pull » du marketing pour attirer les internautes !

Alors, comment travailler son référencement naturel ?

Dans le SEO, on retrouve 3 grandes parties où l’on va pouvoir utiliser nos mots clés que l’on aura bien définis avant :

  • La partie technique
  • La partie de contenu (On page = sur le site)
  • La partie de popularité (Off page = en dehors du site)

Avant de rentrer un peu plus dans le détail de chaque partie, j’ai parlé de mots clés à définir avant et ça c’est la première étape de ta stratégie SEO que l’on appelle aussi la partie sémantique du SEO. Les mots clés sont très importants ici et c’est pour cela qu’il va bien falloir les choisir. Car oui le but c’est d’être dans les premiers résultats de recherche mais être premier pour des recherches qui correspondent à ce que vous faites.

En effet, si tu es premier sur Google quand quelqu’un tape « changer une roue de voiture » mais que toi tu es avocat et que du coup changer une roue de voiture ce n’est absolument pas ce que tu sais faire et ce que tu proposes alors cela n’a aucun intérêt d’être premier sur ce mot clé et ce type de recherche.

Mais précisément, qu’est-ce qu’un mot clé en SEO ?

Un mot clé est ce que va rechercher un internaute dans sa barre de recherche comme par exemple « achat imprimante » ou peut-être vous qui avez cherché « qu’est ce que le seo ». Ce mot clé peut avoir plusieurs formes :

  • Les expressions génériques : ce sont des expressions de 1 à 3 mots qui vont avoir une portée très large. Par exemple « chaussure » ou « vente chaussure.
  • La longue traine : ici on va avoir une expression beaucoup plus complète et descriptive. Par exemple « vente chaussure cuire en ligne » ou « chaussures marrons claires cuirs 42 ».

Ainsi, plus l’expression va être longue et plus l’internaute sait ce qu’il recherche et si vous vous positionnez sur ce genre d’expression vous aurez un trafic beaucoup plus qualifié. Mais il faut faire attention car se positionner sur des mots clés qui ne sont pas du tout recherchés n’a pas vraiment d’intérêt. C’est donc pour cela que, dès le début, il est important de faire une étude de mots clés pour savoir quels mots clés sont recherchés par les internautes et le niveau de concurrence sur chacun des mots clés.

Prenons un exemple, je suis une nouvelle entreprise qui vend des chaussures en ligne.

J’aimerais me positionner sur « vente chaussure ». En effet, « vente chaussure » est énormément recherché par les internautes cependant, c’est aussi un mot clé qui est très concurrencé, c’est-à-dire que de nombreuses entreprises sont déjà positionnées sur ce mot clé. Ainsi, il va être difficile pour moi de me positionner parmi mes grands concurrents et je vais peut être passer inaperçu à côté d’eux. Il serait donc préférable pour moi de me positionner sur un mot clé où j’aurai plus de visibilité.

Prenons ensuite « vente chaussure cuir en ligne » qui lui est un mot clé pas mal recherché mais beaucoup moins que « vente chaussure ». Cependant, c’est aussi un mot clé qui est beaucoup moins concurrencé et donc où je pourrai être plus facilement bien positionné.

Maintenant, si on compare les deux mots clés, on imagine que « vente chaussure » a été recherché 10 000 fois dans le mois mais que mon site a été visité seulement 10 fois dans le mois avec ce mot clé car les sites concurrents étaient mieux positionnés que moi car ils sont présents depuis longtemps sur ce mot clé. Ensuite, imaginons que « vente chaussure cuire en ligne » a été recherché seulement 1 000 fois dans le mois mais que mon site a été visité 600 fois dans le mois car mon site été bien positionné sur ce mot clé comme il y a beaucoup moins de concurrents. On se rend donc compte qu’il est plus pertinent de se positionner sur « vente chaussure cuir en ligne » que « vente chaussure » même si l’un est plus recherché que l’autre.

Ainsi il faut trouver un bon équilibre entre le volume de recherche et la concurrence, mais surtout avoir des mots clés qui sont cohérents avec votre activité.

Donc cette phase de recherche et de sélection de mot clés est très importante pour sa stratégie SEO et doit être faite dès le début car, par la suite, on va pouvoir utiliser nos mots clés sélectionnés dans les 3 grandes parties du référencement naturel que j’ai citées précédemment.

Bon, et si on voyait maintenant ces 3 parties un peu plus en détail pour comprendre de quoi il s’agit.

La partie technique du SEO

La partie technique du référencement naturel va prendre en compte beaucoup d’éléments qui se font au niveau du développement du site ou autrement dit du code.

Par exemple, tous les aspects au niveau de la sécurité du site, de la vitesse de chargement des pages, des pages qui sont non existantes, avoir un site bien indexé… Comme son nom l’indique, ce sont des aspects techniques donc c’est souvent la partie la plus difficile à comprendre, sauf pour votre développeur bien sûr, donc je ne vais pas aller plus dans le détail pour ne pas trop te perdre.

Mais prenons tout de même un exemple. Google va plus mettre en avant, c’est-à-dire le mettre dans les premiers résultats de recherche, un site s’il ne met pas beaucoup de temps à charger.

Déjà cela veut dire que le site n’est pas trop lourd, Google n’aime pas trop les sites lourds car ça lui demande beaucoup de travail pour explorer ce site. Plus le site est rapide, plus Google va rapidement regarder les informations dont il a besoin et donc plus il sera content de cette efficacité.

Mais aussi, du point de vue de l’utilisateur, c’est toujours plus agréable d’arriver sur un site qui se charge rapidement plutôt que de devoir attendre une minute avant de pouvoir voir le contenu d’une page.
D’ailleurs beaucoup de personnes ont tendance à directement quitter un site, sans même voir le contenu, si un site met trop de temps à charger. Et ça aussi Google le prend en compte, s’il voit que beaucoup de personnes vont sur votre site mais le quitte au bout de 5 secondes il se dit que votre site n’est pas pertinent et donc il ne va pas bien le positionner dans les moteurs de recherche.

La vitesse de chargement n’est qu’un exemple parmi les différents critères que l’on peut travailler dans la partie technique, et l’intérêt ici n’est pas de te faire part et expliquer tous les critères mais juste de comprendre qu’il y a une partie technique à travailler pour son référencement naturel dans le but d’avoir un site fonctionnel aux yeux de Google mais aussi aux yeux des utilisateurs.

Par la suite, de nombreux outils vont te permettre de savoir si ton site rencontre des problèmes techniques et comment les régler. Par exemple, Google PageSpeed Insight va te donner un score selon la vitesse de chargement de ton site, plus ton score est élevé mieux c’est, ainsi que des conseils pour l’améliorer. Il y a aussi la Google Search Console qui elle te fait un rapport sur la performance de ton site, et il existe bien d’autres outils encore.

Pour résumer, la partie technique c’est tout ce qui va permettre d’avoir un site fonctionnel, ou autrement en bonne santé, et qui permet de montrer à Google la structure de notre site et de nos différentes pages. Cette partie se travaille principalement au niveau du développement, donc des actions à mener pour le développeur de votre site ou votre webmaster.

La partie de contenu du SEO

Cette partie se concentre, comme son nom l’indique, sur le contenu du site : le texte, les images, les vidéos… On appelle aussi cette partie on-site, car c’est tout ce qu’on va pouvoir retrouver sur le site et qui est visible par les visiteurs. Et c’est donc dans ce contenu que l’on va pouvoir y mettre nos mots clés pour que Google comprenne de quoi parle notre page et nous positionne dans les premiers résultats de recherche si un internaute cherche ces mots clés. Mais attention, le but ce n’est pas d’y mettre tous nos mots clés à tout va et en mettre le plus possible, mais d’avoir un contenu cohérent, pertinent et naturel.

Ainsi, il faut bien y placer ses mots clés, dès qu’on le peut et dès que c’est utile tout en ayant un contenu qui correspond aux besoins et aux attentes des utilisateurs. Les mots clés placés dans ton contenu vont principalement servir à Google pour comprendre de quoi parle ta page et donc de bien la positionner s’il pense que ta page va pouvoir répondre à un internaute qui tape tes mots clés dans les moteurs de recherche.

Google va, par exemple, aussi pouvoir se rendre compte de la pertinence de ton contenu en fonction du temps que passe un internaute sur ta ou tes pages. Ainsi, un autre critère qui peut être important dans cette partie va être la longueur du contenu, en effet, plus un contenu est long, mieux c’est. En général, il est conseillé de faire des pages d’au moins 800 mots. Mais encore une fois, il faut bien que ce contenu soit pertinent et naturel.

Un autre point important c’est d’avoir un contenu qui soit agréable à lire pour l’utilisateur : il faut faire attention à la mise en page, avoir des textes aérés, avoir un contenu structuré avec des titres et sous-titres, avoir quelques images, illustrer… En effet, si tu fais une page avec juste un gros bloc de texte ça ne va pas donner envie à l’internaute de le lire et donc il va vite quitter ton site sans même avoir regardé ton contenu. Et ça Google va le voir que l’internaute est vite parti et va penser que ton contenu n’est pas pertinent et donc ne va pas bien te référencer.

Donc toute cette partie sur le contenu est importante à bien travailler pour son référencement naturel, en pensant bien aux mots clés sur lesquels on veut se positionner sur moteurs de recherche mais aussi à avoir des pages qui donnent envie de lire pour les utilisateurs. Cette partie est souvent travaillée par le rédacteur ou webmaster mais aussi le designer ou DA pour la mise en page.

Bien évidemment il y a d’autres aspects du contenu sur lesquels il faut se pencher pour le SEO mais cela permet déjà d’avoir une bonne vue d’ensemble sur ce que comprend cette partie rédactionnelle.

La partie de popularité du SEO

Dans cette dernière partie, que l’on appelle aussi off-page, car c’est tout ce qui se trouve en dehors de notre site, on va principalement parler des liens entrants et liens sortants.

Les liens entrants, que l’on appelle aussi backlinks, ce sont tous les liens qui vont venir d’un autre site web vers le nôtre.

Par exemple, un blog de mode qui met dans son article un lien vers notre site de chaussure c’est un lien entrant pour nous.

Un lien sortant c’est si moi je fais un lien sur mon site vers un autre site web.

Par exemple, si on prend l’inverse c’est si moi je suis le blog de mode et que dans mon article sur les chaussures je fais un lien vers un site de chaussure.

On va donc être ici dans ce qu’on appelle une stratégie de netlinking.

Et ainsi, Google va prendre en compte le nombre de liens entrants et sortants sur ton site. Mais attention, le but ce n’est pas d’avoir plein de liens vers ton site car Google prend aussi en compte la pertinence et la popularité des liens et c’est ça le plus important.

Par exemple, si nous sommes un blog de mode, Google va plus mettre en avant notre site si on a UN lien du site de de Zara vers notre site plutôt que 50 liens que nous avons faits vers notre site depuis notre autre petit blog qui parle d’équitation.

En effet, tout d’abord Zara est un site que l’on peut dire populaire, et de plus c’est un site qui est en rapport avec le thème de notre site. Alors que notre blog d’équitation, de un, il n’est pas du tout dans le même thème que notre blog de mode et en plus de ça ce n’est pas un site vu comme populaire aux yeux de Google si on imagine que c’est un tout petit blog avec peu de trafic et peu connu.

Ainsi, la pertinence des liens et leur provenance sont des critères importants à prendre compte dans notre stratégie de netlinking. Et plus on va voir de bons liens vers et sur notre site, plus on va pouvoir améliorer notre référencement naturel car on va commencer, nous aussi, à devenir populaire. Il y a donc ici un grand travail à faire sur la recherche de lien qui se fait souvent par le responsable SEO, le rédacteur ou webmaster.

Et voilà nous avons fait le tour et, pour résumer, le SEO c’est un ensemble de techniques regroupées en 3 grandes parties : technique, sémantique et de popularité, qui vont te permettre d’être visible sur les moteurs de recherche afin de créer du trafic sur ton site en fonction de différents mots clés !

Ainsi, en travaillant son SEO le but est de satisfaire Google et de lui faire comprendre de quoi notre site parle MAIS AUSSI et surtout de satisfaire nos utilisateurs pour qu’ils aient la meilleure expérience utilisateur possible. Car le but de Google et de son classement sur les SERP est d’apporter aux utilisateurs du contenu pertinent pour leur recherche tout en leur procurant une bonne expérience.

J’espère que tu as mieux compris ce qu’est le SEO / référencement naturel, bien qu’on en ait vu qu’une toute petite partie. N’hésites pas à me contacter si tu as besoin d’aide pour travailler le tien, je serai ravie de t’aider en tant que Freelance, ou si tout simplement tu as besoin de plus de précisions !

En te souhaitant une bonne journée ou une bonne soirée en fonction de l’heure à laquelle tu lis cet article !


Hello, moi c’est Morgane !

Je suis webmatser SEO et j’aide les entrepreneurs et indépendants passionnés à améliorer leur présence et visibilité sur le web grâce à un site internet optimisé SEO reflétant au mieux leur image et répondant à leurs objectifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ D'AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER

14 septembre 2021

7 conseils pour combattre le syndrome de l’imposteur

Si tu es entrepreneur, tu as obligatoirement fait face au syndrome de l’imposteur ou tu es même d’ailleurs en train d’y faire face actuellement. C’est tout à fait normal, il …

31 août 2021

Checklist : Quand et comment gérer son site web ?

Tu as créé, ou fait appel à un professionnel, et mis en ligne un magnifique site web ergonomique et fonctionnel ? Félicitations, c’est déjà un très bon travail de fait. …

24 août 2021

8 conseils pour organiser ses journées pour être plus productif

Quand on est entrepreneur, on se retrouve souvent avec de grosses journées de travail et on a tendance parfois à avoir un peu de mal à avancer sur certaines tâches. …

VOIR TOUS LES ARTICLES