Morgane Marie

8 bonnes pratiques SEO pour la rédaction de contenu web

Aujourd’hui nous allons voir un sujet qui est essentiel pour réussir sur le web quand on a un site et / ou un blog : Comment rédiger un bon contenu SEO pour le web ?

La rédaction web est un point important à travailler pour ton site. Avoir un contenu web optimisé SEO va te permettre d’autant avoir un contenu qui va plaire et informer au mieux tes lecteurs mais aussi être en accord avec les différents critères des moteurs de recherche pour une meilleure visibilité sur ceux-ci.

Cependant, rédiger pour le web n’est pas si simple et il y a certaines pratiques à suivre qui vont pouvoir te permettre d’améliorer ton référencement naturel et donc d’avoir plus de trafic sur ton site web et les différentes pages et articles de celui-ci.

Voyons donc ensemble 8 bonnes pratiques pour rédiger vos contenus web optimisé SEO et enfin avoir les résultats que tu souhaites, ou du moins tout faire pour.

1 – Rédiger un titre accrocheur et une introduction attractive

Tout d’abord un titre accrocheur va être essentiel pour donner envie au lecteur de lire ton article ou ta page.

Ensuite, l’internaute a tendance à scanner le contenu web et l’introduction est souvent le contenu sur lequel il s’attarde le plus, alors il est très important de bien la travailler. Le message important doit directement apparaitre dans l’introduction de ton contenu et inciter le lecteur de lire la suite pour avoir encore plus de détails. Le but est que l’utilisateur reste sur ta page et continue sa lecture.

De même pour Google, les robots qui scannent ton site vont commencer par le haut de ta page donc il est important de retrouver des mots clés dès le début de ton contenu avec une introduction qui parle directement de ton sujet principal.

2 – Utiliser des mots clés identifiés au préalable et un champs sémantique

Comme tu dois le savoir, ou non, Google positionne les résultats de recherche en fonction de l’intention de recherche des utilisateurs et pour cela il se base sur les mots clés pour savoir si une page parle bien du sujet qui intéresse l’internaute. Bien que ce ne soit pas le seul critère de classement bien évidemment. Le but n’est pas de faire un bourrage de mots clés mais de les placer de façon naturel. Ainsi, en ayant identifié au préalable le mot clé sur lequel tu veux te positionner, cela sera plus facile pour toi d’écrire ton contenu en te basant dessus.

Comme je l’ai dit, on essaye d’éviter le bourrage de mots clés, donc une bonne pratique est de créer un champ sémantique, ou champ lexical, autour de ton mot clé principal en trouvant différents synonymes. Cela va ainsi te permettre de ne pas toujours répéter le même mot clé et de pouvoir facilement enrichir ton contenu tout en faisant comprendre à Google que tu parles bien de ton sujet principal.

3 – Travailler la structure de son contenu web

Une des clés pour avoir un bon contenu web est de bien travailler sa structure pour avoir un contenu lisible et agréable à lire. Il y a ainsi plusieurs points à travailler au niveau de la structure de ton contenu :

  • Travailler les différents niveaux de titres : l’utilisateur, tout comme Google, doit pouvoir comprendre de quoi parle la page rien qu’en lisant les titres et les sous titres. Et bien évidemment on met ces différents titres dans des balises Hn (H1 pour le titre principal, H2 pour les sous titres, H3 pour les titres encore en dessous et ainsi de suite…).
  • Avoir un texte aéré : utiliser des listes à puces quand nécessaire, faire des paragraphes courts, différentes sections…
  • Mettre des mots en gras : l’utilisation de mots en gras va attirer l’oeil de ton lecteur sur les éléments les plus importants. Cela permet aussi à Google de comprendre les mots importants de ton contenu.
  • Créer un équilibre entre textes et images : dès que tu le peux, illustre tes propos avec une image, et même si tu n’as rien à illustrer, c’est toujours agréable pour le lecteur de ne pas avoir simplement du texte et d’avoir une image, une illustration ou même une vidéo.

4 – Rédiger les balises title et meta description en pensant à l’internaute

La rédaction web prend aussi en compte la rédaction des balises title et meta description. Ces balises on va les retrouver dans les résultats des moteurs de recherches. Ces balises vont pouvoir être décisives car c’est grâce à elles que l’internaute va cliquer ou non sur le lien vers ton article ou ta page. En rédigeant ces balises il faut donc parler à l’internaute, lui donner envie, lui montrer que tu vas pouvoir répondre à ses besoins.

👉🏼 Pour plus de détails, n’hésite pas à lire mon article qui est dédié à comment rédiger votre balise meta description.

Pour remplir ces balises, si tu as sur WordPress, il te suffit d’avoir un plugin SEO tel que Yoast SEO, Rank math ou encore SEO Press, et tu pourras très simplement les remplir pour chaque page de ton site internet.

Donc n’oublie plus de remplir ces balises et pense bien à l’internaute et à son besoin pour les rédiger.

5 – Avoir un contenu de qualité

Un critère très important, autant pour l’internaute que pour Google, est de produire un contenu de qualité. Donc déjà, on élimine de suite le contenu dupliqué car sinon Google ne le prendra même pas en compte. Le but de ton contenu est d’apporter de la valeur à ton lecteur. Un contenu de qualité c’est aussi un contenu qui soit attrayant, intéressant et/ou encore pédagogique. Ton contenu doit répondre aux attentes de tes lecteurs et surtout à leur intention de recherche. Enfin, fais en sorte d’utiliser un vocabulaire compréhensible et de rédiger des phrases simples, claires, concises et percutantes.

6 – Intégrer des liens dans le contenu et mettre en place un cocon sémantique

En rédaction web, il va aussi être important de prendre en compte les liens, autant internes que externes. Cela va renforcer ta crédibilité face à Google si tu fais des liens vers d’autres contenus en lien avec la thématique de votre contenu. Cependant, inutile de faire 36000 liens, un ou deux liens externes ainsi que deux ou trois liens internes à l’intérieur de ton contenu est suffisant. Tu dois donc intégrer des liens qui soient pertinents avec un contenu de qualité.

Au niveau des liens internes, tu peux mettre en place un cocon sémantique. Je m’explique, la mise en place d’un cocon sémantique va te permettre de faire des liens entre les différentes pages de ton site qui parlent de la même thématique. Cela va ainsi optimiser ton maillage internet et Google va pouvoir plus facilement aller de page en page et comprendre que ces pages sont liées. Et pour le lecteur, cela va lui permettre de plus facilement l’inciter à aller sur les autres contenus que tu proposes qui pourraient l’intéresser.

Ce qui va ensuite être important ce sont les ancres de lien, qui sont le ou les mots sur lesquels est le lien. Il faut ainsi que ces ancres de lien soient bien travaillées et placées sur des mots en cohérence avec le contenu du lien fait, on évite donc les « En savoir plus ».

7 – Penser à l’utilisateur, faire passer l’humain en premier

Bien évidemment, c’est Google et les robots de Google qui vont décider de ton classement sur les moteurs de recherche. Cependant, quand tu fais ton contenu, ne pense pas en premier à Google mais d’abord à l’humain ! Car, si tu fais du contenu c’est bien pour tes lecteurs et non pour Google en premier lieu. Cela doit donc se ressentir dans ton contenu. Il faut un contenu naturel qui réponde à l’attente de l’utilisateur. Et ensuite, en deuxième lieu, tu penses aux moteurs de recherche pour qu’ils puissent te rendre visible.

8 – Mettre régulièrement à jour son contenu web

Enfin, pense à mettre à jour régulièrement ton contenu. Autant pour ton lecteur que pour Google, c’est plus intéressant de lire un contenu frais avec des informations récentes qu’un contenu qui date de 5 ans et qui n’est plus vraiment d’actualité. Ainsi pense à régulièrement vérifier tes différents contenus et voir si tu ne peux pas les mettre à jour ou même les optimiser. Pour en informer le lecteur, tu peux rajouter une phrase en haut de ton article tel que « Article mis à jour le [date] ».

De plus, plus tu es régulier et mets à jour ton site, et plus Google va venir sur ton site et donc plus tu vas pouvoir être visible rapidement.

Pour conclure, pour rédiger ton contenu web tu dois avant tout penser à ton lecteur et son intention de recherche en lui proposant un contenu de qualité et agréable à lire. Le but est que ton lecteur ait la meilleure expérience possible et une réponse à sa problématique. Mais il faut plaire aussi à Google et lui montrer que ton contenu est de qualité, mis à jour régulièrement et va pouvoir répondre à l’intention de recherche des internautes.

Cependant, pense toujours à faire différents tests pour voir ce qui marche ou non par rapport à ton contenu et ton client cible.

➡️ Alors, enfin prêt à rédiger des contenus web optimisés pour le SEO ?

En espérant avoir répondu à tes besoins et te souhaitant une bonne journée ou une bonne soirée en fonction de l’heure à laquelle tu lis cet article !


Hello, moi c’est Morgane !

Je suis webmatser SEO et j’aide les entrepreneurs et indépendants passionnés à améliorer leur présence et visibilité sur le web grâce à un site internet optimisé SEO reflétant au mieux leur image et répondant à leurs objectifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RETROUVEZ D'AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER

14 septembre 2021

7 conseils pour combattre le syndrome de l’imposteur

Si tu es entrepreneur, tu as obligatoirement fait face au syndrome de l’imposteur ou tu es même d’ailleurs en train d’y faire face actuellement. C’est tout à fait normal, il …

31 août 2021

Checklist : Quand et comment gérer son site web ?

Tu as créé, ou fait appel à un professionnel, et mis en ligne un magnifique site web ergonomique et fonctionnel ? Félicitations, c’est déjà un très bon travail de fait. …

24 août 2021

8 conseils pour organiser ses journées pour être plus productif

Quand on est entrepreneur, on se retrouve souvent avec de grosses journées de travail et on a tendance parfois à avoir un peu de mal à avancer sur certaines tâches. …

VOIR TOUS LES ARTICLES